Historique de l'AT

Les Origines

Eric BERNE

Eric BERNE (Eric Lennard BERNSTEIN, 1910-1970)

Dans les années 50, Eric Berne (1910 - 1970), médecin psychiatre, élabore un modèle du fonctionnement psychologique et interpersonnel pour réduire la durée de la psychothérapie et la rendre accessible à tous, y compris aux personnes économiquement défavorisées.

Formé à la psychanalyse, il se situe dans la ligne des théoriciens de la relation d’objet et de la psychologie du Moi.
A partir de l’observation de ses patients, il développe une théorie originale de la personnalité avec la notion d’Etats du Moi, terme qu’il emprunte à l’un de ses analystes : Paul FEDERN.

Il souligne que ses observations concernant les Etats du Moi rejoignent les travaux d’un autre de ses maîtres, le chirurgien PENFIELD.

Avec les Transactions, les Jeux Psychologiques, le Scénario de vie, pour ne citer que les principaux concepts, Berne propose une théorie organisée de la personnalité et de la communication.
Ses travaux sont marqués d'un double mouvement : l'un s'inscrivant dans la filiation de la pensée Freudienne, l'autre s'en démarquant.

Berne, médecin, a pour objectif la guérison rapide des patients. C'est dans cette perspective qu'il base ses recherches sur l’observation et vise à rendre le traitement plus opérationnel. Sur le plan intra-psychique, il met l'accent sur la responsabilité de la personne dans la mise en place de son histoire de vie et dans sa capacité à changer (Site de l’IFAT : https://ifat-asso.org/).

  • Eric BERNE, médecin psychiatre et psychanalyste. Engagé dans le service des armées pendant la guerre où il avait 5 minutes par personne pour faire un diagnostic.
  • Le développement de ses idées, issu de la philosophie de l’AT et de la psychologie humaniste :
    - le patient est acteur de sa guérison d’où la nécessité de partager avec lui la pensée du psychothérapeute et la responsabilité de la personne
  • Il instaure donc la psychothérapie contractuelle où le patient est engagé et responsable de son changement et le partage des diagnostics et des plans de traitement.
  • Sa pensée se dissocie de la Psychanalyse sur 2 points essentiels, le Scénario de vie élaboré dans l’enfance et comprenant un certain nombre de conclusions et de décisions inconscientes que la personne va mettre en œuvre dans toute son existence, et l’aspect réversible de ces décisions.


Ce qui fait de l’Analyse Transactionnelle une méthode humaniste, contractuelle et redécisionnelle.

Retourner en haut de la page