Initiation à l'AT : Stage 101

Sommaire

Prochain cours 101:

26 et 27 mai 2018 animé par Jean-Marc PETITEL CTA-Psychothérapie, instructeur 101

 Tarif individuel 250€, entreprise ou OPCA 500€

 

> Bulletin d'inscription

 

 

 

 

Le cours officiel « 101 » d’introduction à l’analyse transactionnelle : objectifs, exigences et certification

Le contenu du cours « 101 »

L’examen écrit du cours « 101 »

Instructions aux candidats pour l’examen écrit

Les questions de l’examen écrit « 101 » en A.T.

Noter l’examen écrit pour le « 101 » en A.T.

Approbation officielle d’analystes transactionnels certifiés (C.T.A.) en tant qu’instructeurs pour le cours « 101 »

Les titulaires du Prix Eric Berne

Documents officiels (voir section 12)

 

Le cours officiel « 101 » d’introduction à l’analyse transactionnelle

Le cours « 101 » est le cours officiel d’introduction à l’analyse transactionnelle. Son objectif est de fournir une information cohérente et correcte quant aux concepts de l’A.T. Pour qu’un enseignement réponde à la définition d’un cours « 101 » et puisse être reconnu comme tel par l’E.A.T.A., il doit satisfaire aux critères suivants :

  • Le contenu du cours doit comprendre les contenus spécifiés dans la section 4.2. ci-dessous.
  • Il doit durer au moins 12 heures.
  • Pour être officiellement reconnu, l’instructeur qui le donne doit être
  • Analyste Transactionnel(le) Enseignant(e) certifié(e) (T.S.T.A. ou T.T.A.),
  • Analyste Transactionnel(le) Enseignant(e) en formation contractuelle (P.T.S.T.A. ou P.T.T.A.)
  • OU Analyste Transactionnel(le) certifié(e) (C.T.A.) reconnu(e) comme instructeur pour le « 101 » en A.T.

La première fois qu’un(e) Analyste Transactionnel(le) Enseignant(e) en formation contractuelle (P.T.S.T.A. ou P.T.T.A.) donne un « 101 » officiel, ce qui doit normalement avoir lieu dans les trois ans après la signature de son contrat de formation pour devenir T./S. T. A., il/elle doit être supervisé(e) sur le vif et recevoir l’approbation officielle d’un T.S.T.A. (cfr 12.4.2.).

Les participants à la totalité du cours reçoivent le certificat du cours « 101 » d’introduction à l’analyse transactionnelle. Ce certificat est reconnu par l’E.A.T.A. et normalement donné et enregistré par l’association nationale ou, si ce n’est pas possible, par le bureau de l’E.A.T.A. Ceux qui l’ont reçu peuvent devenir membres de l’E.A.T.A. dans la catégorie correspondante, en étant membre de leur association nationale ou locale d’A.T. si celle-ci est affiliée à l’E.A.T.A.

La connaissance de base contenue dans le cours « 101 » peut aussi être acquise par une étude indépendante. Dans ce cas, le certificat du cours « 101 » en analyse transactionnelle est obtenu si le candidat réussit l’examen écrit pour ce cours (voir 4.3.).

Retour au Sommaire

S'inscrire à ce stage(format Pdf)

Le contenu du cours « 101

Les sections A à H et les concepts numérotés sont obligatoires ; les thèmes indiqués par des points en gras sont donnés à titre indicatif.

A. OBJECTIFS DU COURS « 101 » D’INTRODUCTION A L’A.T.
B. DÉFINITION DE L’A.T. ; SES VALEURS SOUS-JACENTES ET SES DOMAINES D’APPLICATION

1. définition de l’analyse transactionnelle
2. valeurs de base (principes philosophiques)
3. méthode contractuelle
4. domaines d’application : différences au niveau du processus

  • guidance / conseil
  • éducation
  • organisations
  • psychothérapie

C. BREF APERÇU DU DÉVELOPPEMENT DE L’ANALYSE TRANSAC­TIONNELLE

1. Eric Berne

  • qui était Eric Berne
  • genèse et développement de ses idées

2. Le développement de l’analyse transactionnelle

  • l’évolution de la théorie et de la méthodologie transactionnelles après Berne
  • les Prix Eric Berne

3. Les organisations d’A.T.
l’A.T. dans le monde : associations régionales, nationales et internationales

D. ÉTATS DU MOI

1. Définition des états du moi
2. Le modèle structural des états du moi
3. Reconnaître et diagnostiquer les états du moi
4. Le modèle fonctionnel

  • Parent Normatif
  • Parent Nourricier
  • Adulte
  • Enfant Libre
  • Enfant Adapté

5. Contamination et exclusion

E. ANALYSE DES TRANSACTIONS

1. Transactions

  • définition d’une transaction
  • types de transactions
  • les lois de la communication

2. Signes de reconnaissance

  • définition des signes de reconnaissance
  • soifs de stimuli et de reconnaissance
  • type de signes de reconnaissance

3. Méconnaissances

  • définition des méconnaissances (en tant que comportements ou en tant que processus internes)
  • niveaux de méconnaissances
  • les raisons pour lesquelles les méconnaissances ont lieu

4. Structuration sociale du temps

  • la soif de structuration du temps
  • les six manières de structurer le temps

F. ANALYSE DES JEUX PSYCHOLOGIQUES

1. La définition des jeux psychologiques

  • les raisons pour lesquelles les jeux psychologiques sont joués
  • les avantages des jeux psychologiques
  • des exemples de jeux psychologiques
  • les degrés des jeux psychologiques


2. Les manières de décrire le processus des jeux psychologiques

  • la formule « J »
  • le triangle dramatique
  • le diagramme des transactions


G. ANALYSE DES RACKETS

1. Définition des rackets et des timbres ristournes

  • l’importance et le sens des processus internes / intrapsychiques
  • la relation des rackets avec les transactions, les jeux psychologiques et le scénario


H. ANALYSE DU SCENARIO

1. Les positions de vie

  • définition des positions de vie
  • les quatre positions de vie
  • la relation des positions de vie aux jeux psychologiques

2. Le scénario

  • définitions du scénario
  • l’origine du scénario dans les expériences d’enfance
  • le processus de développement du scénario
  • injonctions
  • programme
  • contre-injonctions
  • décisions anciennes
  • attributions
  • changer les scénarios

3. Autonomie

  • définitions de l’autonomie
  • conscience
  • spontanéité
  • capacité d’intimité


Le Comité pour les Normes de Formation (« Training Standard Committee ») recommande que le cours « 101 » d’introduction à l’A.T. reflète les contenus et les récents développements en A.T., représentés par les articles qui ont obtenu le Prix Eric Berne. Une liste des titulaires de ce Prix et des œuvres pour lesquelles ils l’ont reçu se trouve en section 4.5.

Retour au Sommaire

 

L’examen écrit du cours « 101 »

L’examen écrit pour le cours « 101 »d’introduction à l’analyse transactionnelle se fonde sur la liste des contenus du « 101 ».
C’est un examen « à livre ouvert », c’est-à-dire que le candidat répond aux questions dans le temps qui lui convient et en s’aidant comme il lui plaît de n’importe quel livre d’A.T. ou autre source d’information. <

La note minimum pour réussir l’examen est de 65 (soixante-cinq). Réussir l’examen écrit peut être accepté comme un équivalent de l’assistance à un cours « 101 » officiel.

Retour au Sommaire

 

Instructions aux candidats pour l’examen écrit

  • Ecrivez votre nom et votre adresse au-dessus de chaque page.

  • Recopiez complètement la question avant chaque réponse.

  • Chaque réponse doit prendre environ une page.

  • Il s’agit d’un examen « à livre ouvert » : vous êtes libres d’utiliser n’importe quelle source d’information publiée pour préparer vos réponses aux dix questions ci-dessous.

  • Lorsque c’est approprié, donnez des exemples personnels, non ceux que vous trouvez dans les publications.

  • Citez pour chaque réponse les références que vous utilisez, soit dans le texte de votre réponse, soit à la fin.

  • S’il existe un texte où un concept est introduit pour la première fois, le créateur du concept doit être cité.

Retour au Sommaire

 

Les questions de l’examen écrit « 101 » en A.T.

1. Donnez une brève définition de l’analyse transactionnelle selon ce que vous trouvez exprimé dans un des ouvrages de Berne, en donnant la référence de celui-ci. Donnez deux exemples qui illustrent comment l’analyse transactionnelle peut être utilisée pour opérer des changements de vie.

N.B. : le terme « analyse transactionnelle » désigne ici l’A.T. comme ensemble de connaissance et non pas simplement l’analyse des transactions, que Berne appelle aussi parfois « analyse transactionnelle proprement dite ».

2 a. Le modèle structural des états du moi. Définissez un état du moi. Décrivez chacun des trois états du moi et expliquez quatre manières de diagnostiquer un état du moi.
b. Analyse fonctionnelle : tracez un diagramme du modèle fonctionnel et donnez des exemples de comportements de chaque mode.

3. Définissez une transaction : énumérez les trois types de transactions ; décrivez et tracez un diagramme d’un exemple de chaque type de transaction avec le dialogue correspondant.

4. Expliquez la relation entre la soif de stimuli, la soif de reconnaissance et les signes de reconnaissance (strokes). Citez dans votre réponse une définition de chacun de ces concepts.

5. La méconnaissance est un mécanisme interne par lequel la personne minimise ou ignore un aspect chez elle-même, chez autrui ou dans la situation. Donnez un exemple des quatre niveaux de méconnaissance à propos d’une personne qui part en vacances.

N.B. N’utilisez pas d’exemples de comportements passifs.

6. Décrivez la façon dont des collègues de travail pourraient mettre en œuvre les six manières de structurer le temps au cours d’une réception.

7. Décrivez un jeu psychologique que vous avez observé et analysez-le à l’aide du triangle dramatique.
Quel a été le « bénéfice » de chacun des participants ?

8. Enumérez les quatre positions de vie et expliquez leur relation avec les jeux psychologiques et le scénario, en donnant des exemples.

9. Définissez injonction, programme, contre-injonction et décision ancienne. Expliquez le rôle que chacun de ces éléments joue dans la formation du scénario en l’illustrant à l’aide d’une matrice de scénario.

10. En utilisant une définition de l’autonomie, faites la distinction entre autonomie et indépendance, en donnant des exemples de la manière dont vous pourriez reconnaître la différence.

Retour au Sommaire

 

Noter l’examen écrit pour le « 101 » en A.T.

A. Instructions aux correcteurs.

En notant l’examen écrit pour le « 101 », veuillez garder à l’esprit que celui-ci est un substitut pour le cours « 101 » en A.T. et qu’une connaissance approfondie n’est pas exigée.

B. Procédure recommandée

  • Lisez chaque question en vérifiant les références fournies par le candidat.
  • Notez chaque question sur une échelle de 1 à 10.

Utilisez les directives suivantes, qui se basent sur trois critères :

  • a.Le degré auquel l’information est complète et correcte ;
  • b.La compréhension du matériel théorique et la pertinence des exemples ;
  • c.La structuration et la clarté de la réponse écrite.


10 points :

  • L’information est complète et correcte.
  • La compréhension du matériel théorique par le candidat est bonne.
  • La réponse est soigneusement pensée et présentée de manière claire et concise.

8 points :

  • L’information donnée est correcte et couvre l’ensemble du matériel.
  • La compréhension qu’en montre le candidat est au-dessus de la moyenne.
  • La réponse est claire et concise.

6 points :

  • L’information de base est présente et correcte.
  • La compréhension qu’en montre le candidat est moyenne.
  • La réponse est claire.

4 points :

  • ­Une partie de l’information de base est présente mais un ou deux aspects importants manquent ou sont incorrects.
  • La compréhension qu’en montre le candidat est en-dessous de la moyenne.
  • La réponse est mal structurée mais claire

2 points :

  • Seul un minimum d’information est présent, ou bien les réponses sont incorrectes.
  • La compréhension du candidat est insuffisante.
  • La réponse est mal structurée ou peu claire.

0 points :

  • L’information de base est incorrecte ou insuffisante.
  • La compréhension du candidat est médiocre.
  • La réponse est chaotique ou incohérente.

C. Commentaires et notification.

Veuillez écrire votre feedback pour le candidat sur l’examen ou sur une feuille séparée.
Ce feed-back doit être clair, concis et précis. Lorsque la réponse est insuffisante ou incorrecte, donnez des références où le/la candidat(e) pourra trouver l’information en question.
Si l’examen est réussi, veuillez remplir le formulaire de notification pour la réussite du « 101 » (12.4.1) et envoyez-le à l’organisation locale d’A.T. pour qu’il soit avalisé.

Retour au Sommaire

 

Approbation officielle d’analystes transactionnels certifiés (C.T.A.)

Pour devenir Instructeurs pour le cours « 101 » d’introduction à l’analyse transactionnelle, les Analystes Transactionnels certifiés (C.T.A.) doivent :

  • enseigner un « 101 » supervisé
  • en présence d’un T.S.T.A. ou d’un T.T.A. ;
  • le Superviseur Principal doit fournir un feed-back détaillé concernant l’enseignement et comprenant, si c’est approprié, des recommandations ou des prérequis à remplir avant l’admission comme instructeur.

Les Analystes Transactionnels Enseignants agréés (T.S.T.A. ou T.T.A.) qui donnent cette supervision sur le vif et qui décident d’approuver officiellement l’Analyste Transactionnel(le) certifié(e) (C.T.A.) comme Instructeur doivent remplir le formulaire d’Approbation officielle en tant qu’instructeur « 101 » en analyse transactionnelle (12.4.2.) et l’envoyer au Secrétaire Exécutif de l’E.A.T.A.

Si ces Enseignants décident d’imposer à l’instructeur potentiel des exigences supplémentaires, ils doivent veiller à ce qu’elles soient remplies avant d’achever la rédaction du formulaire.
Celui-ci sera ensuite officiellement enregistré et une copie portant le cachet de l’E.A.T.A. sera envoyée au nouvel Instructeur.

Retour au Sommaire

 

Les titulaires du Prix Eric Berne

Le Prix Eric Scientifique Berne (« Eric Berne Memorial Scientific Award ») a été créé en 1971 pour rendre hommage et perpétuer la mémoire de l’apport scientifique d’Eric Berne. Il devait être décerné chaque année au créateur d’un nouveau concept scientifique en A.T.

En 1990, le Conseil d’Administration de l’I.T.A.A. a décidé d’en changer le nom et l’objectif. Il s’appelle à présent le Prix Eric Berne (« Eric Berne Memorial Award ») en analyse transactionnelle.

Il est décerné annuellement pour des contributions publiées à la théorie ou la pratique de l’A.T., ou pour des apports concernant l’intégration ou la comparaison de la théorie ou de la pratique transactionnelles avec d’autres modalités thérapeutiques. Un Comité nommé par le Conseil d’Administration de l’I.T.A.A. choisit le ou les titulaire(s).

Voici une liste chronologique des titulaires du Prix Eric Berne de 1971 à 2002, avec les références des ouvrages pour lesquels ils ont reçu le Prix.

N.B. : A.A.T. = Actualités en Analyse Transactionnelle (depuis 1977)

C.A.T. = Les Classiques de l’Analyse Transactionnelle

(Les Editions d’Analyse Transactionnelle, 2, rue de l’Oratoire, 69300 Caluire)

T.A.B. = Transactional Analysis Bulletin (de 1962 à 1970)

T.A.J. = Transactional Analysis Journal (depuis 1971)

Année du Prix

Nom de l’auteur
Concept original

Article ou livre

1971

Claude STEINER

Matrice de scénario

STEINER, C., Scénario et contre-scénario (orig. T.A.B., 1966). A.A.T., 9, pp.4-6. C.A.T., 2, pp.10-12.

1972

Stephen KARPMAN

Triangle dramatique

KARPMAN, S., Contes de fées et analyse dramatique du scénario (orig. T.A.B., 1966). A.A.T., 9, pp.7-11. C.A.T., 2, pp.68-72.

1973

John DUSAY

Egogrammes

DUSAY, J., 1972 : Les égogrammes et la conservation de l’énergie psychique (orig. T.A.J., 1972 ). A.A.T., 5, pp.3-9. C.A.T., 1, pp.35 39.

1974

Aaron et Jacqui SCHIFF

Passivité et les quatre types de méconnaissances

SCHIFF, A.W., et SCHIFF, J.L., Passivité (orig. T.A.J., 1971). A.A.T., 3, pp.121-128. C.A.T., 2, pp.139-146.

 

1975

Robert et Mary GOULDING

Redécision et les douze injonctions

GOULDING, R., et GOULDING, M., Messages inhibiteurs, décisions et redécisions (orig. T.A.J., 1976). A.A.T., 2, pp.62-69. C.A.T., 2, pp.20-27.

GOULDING, R., New directions in transacitonal analysis. Dans : Sager, C., et Kaplan, H. (éd.), Progress in group and family therapy, New York, Brunner & Mazel, 1972, pp.105-134.

1976

Patricia CROSSMAN

Protection

CROSSMAN, P., Permission et protection (orig. T.A.B., 1966). A.A.T., 2, pp.51-53. C.A.T., 2, pp.81-83.

1977

Taibi KAHLER

Mini-scénarioet les cinq messages contraignants (drivers)

KAHLER, T., et CAPERS, H., Le mini-scénario (orig. T.A.J., 1974). A.A.T., 4, pp.163-180. C.A.T., 2, pp.41-58.

 

1978

Fanita ENGLISH

Sentiments parasites (sentiments rackets) et sentiments authentiques

ENGLISH, F., Les mécanismes de substitution des sentiments-parasites aux sentiments réels (orig. T.A.J., 1971). A.A.T., 7, pp.108-113. C.A.T., 1, pp.166-171.

 

1979

Stephen KARPMAN

Options

KARPMAN, S., Options (orig. T.A.J. , 1971). A.A.T., 1, pp.14 21. C.A.T., 2, pp.194 201.

 

1980

 

(Prix partagé)

1) Claude STEINER

Economie des signes de reconnaissance

STEINER, C., L’économie des caresses (orig. T.A.J., 1971). A.A.T., 5, pp.16-21. C.A.T., 1, pp.94-99.

2) Ken MELLOR (Australie) et Eric SIGMUND (SCHIFF)

Méconnaissances et redéfinitions

MELLOR, K., et SCHIFF (SIGMUND, E.W., Méconnaissances (orig. T.A.J., 1975). A.A.T., 3, pp.133-139. C.A.T., 2, pp.151 157.

 

1981

Franklin ERNST, Jr.

Enclos OK

ERNST, F., L’enclos OK : une grille pour aller de l’avant avec l’autre (orig. T.A.J., 1971). A.A.T., 6, pp.52-61. C.A.T., 1, pp.133-142.

1982

Richard ERSKINE et Marilyn ZALCMAN

Circuit parasitaire (système racket) et analyse du racket

ERSKINE, R.G., et ZALCMAN, M., Le circuit des sentiments parasites (orig. T.A.J., 1979). A.A.T., 12, pp.148-156. C.A.T., 1, pp.185-193.

1983

Muriel JAMES

Auto-parentage

JAMES, M., L’autoparentage, théorie et processus (orig. T.A.J., 1974). A.A.T., 29, pp.5-11. C.A.T., 4, pp.122-128.

1984

Pamela LEVIN

Les cycles de la croissance

LEVIN, P., Le cycle de la croissance (orig. T.A.J., 1982). A.A.T., 49, pp.27-38.

1985-1986

(Pas de Prix)

 

1987

Carlo MOISO (Italie)

Etats du moi et transfert

MOISO, C., Transfert et états du moi (orig. T.A.J., 1985). A.A.T., 41, pp.23-30.

1988-1993

Pas de Prix

   

1994

 

(Prix partagé)

1) Sharon S. DASHIELL

Domaine : applications pratiques

Psychothérapie avec l’état du moi Parent

DASHIELL, S., La résolution dans le Parent : reprogrammer les incorporations parentales (orig. T.A.J., 1978). A.A.T., 17, pp.22-27. C.A.T., 4, pp.83-88.

2) John McNEEL

Domaine : applications pratiques Psychothérapie avec l’état du moi Parent

McNEEL, J., L’interview du Parent (orig. T.A.J., 1976). A.A.T., 6, pp.78-85. C.A.T., 1, pp.56-63.

3) Vann S. JOINES

Domaine : intégration de l’A.T. avec d’autres théories et approches

 

JOINES, V.S., Thérapie redécisionnelle et adaptations liées à la personnalité (orig. T.A.J., 1986). A.A.T., 47, pp.99-100.

JOINES, V.S., Diagnostic et plan de traitement : un cadre de référence transactionnel (orig. T.A.J., 1988). A.A.T., 54, pp.63-68

1995

 

(Prix partagé)

1) Peg BLACKSTONE

Domaine : intégration de l’A.T. avec d’autres théories et approches

BLACKSTONE, P., 1993 : L’Enfant dynamique : intégrer la structure de deuxième ordre, les relations d’objet et la psychologie du Soi (orig. T.A.J., 1993). A.A.T., 92, pp.125-142.

2) Jean ILLSLEY CLARKE

Domaine : applications pratiques

Application de l’A.T. en éducation des parents

ILLSLEY CLARKE, J., Self-esteem : a family affair [“L’estime de soi : une question de famille”], New York, Harper & Collins, 1981

ILLSLEY CLARKE, J., “Self-esteem : a family affair” leader guide [idem, guide du leader], New York, Harper & Collins, 1981.

1996

Allan JACOBS

Domaine : théorie

A.T. et applications sociales

JACOBS, A., Le pouvoir autocratique (orig. T.A.J., 1987). A.A.T., 46, pp.51-56.

JACOBS, A., Nationalism [“Nationalisme”] T.A.J., 1990, pp.221-228.

JACOBS, A., Aspects of survival : triumph over death, and onliness [“Aspects de la survie : triomphe sur la mort et la solitude ultime”] T.A.J., 1991, pp.4-11.

JACOBS, A., Les structures autocratiques : groupes, organisations, nations, acteurs autocratique (orig. T.A.J., 1991). A.A.T., 66, pp.87-96.

1997

Fanita ENGLISH

Domaine : théorie

ENGLISH, F., L’épiscénario et le jeu de la ‘pomme de terre brûlante’ (orig. T.A.B., 1969 ; S.A.TA.B., pp.95-100). A.A.T., 9, pp.12-16. C.A.T., 2, pp.36-40.

1998

 

(Prix partagé)

 

Richard G. ERSKINE et Rebecca L. TRAUTMANN

Domaine : comparaison / intégra-tion avec d’autres approches

TRAUTMANN, R., et ERSKINE, R., Modèles et analyse des états du moi (orig. T.A.J., 1981). A.A.T., 22, 60 67. C.A.T., 3, pp.28 35.

ERSKINE, R.G., Structure du moi, fonction intrapsychique et mécanismes de défense : les concepts originels de Berne (orig. T.A.J., 1988). A.A.T., 53, pp.16-22.

ERSKINE, R.G.., 1991 : Transfert et transactions (orig. T.A.J., 1991). A.A.T., 64, pp.147-163.

ERSKINE, R.G., Inquiry, attunement and involvment in the psychotherapy of dissociation [“Questionner, s’accorder et s’engager dans la psychothérapie des dissociations”]. T.A.J., 23, 1993, pp.184-190.

ERSKINE, R.G., et TRAUTMANN, R.L., The process of integrative psychotherapy [“Le processus de la psychothérapie intégrative”]. Dans : Loria, B. (éd.), The boardwalk papers : Selection from the 1993 E.R.T.A.A. Conference, 1993, pp.1-26.

ERSKINE, R., La honte et l’attitude sans reproche : perspectives transactionnelles et interventions cliniques (orig. T.A.J., 1994). A.A.T., 76, pp.163-182.

ERSKINE, R., et TRAUTMANN, R., Les méthodes d’une psychothérapie intégrative (orig. T.A.J., 1996). A.A.T., 90, pp.59 72.

ERSKINE, R.G., Theories and methos of an integrative transactional analysis [“Théories et methods d’une analyse transactionnelle integrative”], San Francisco, T.A.-Press, 1997.

ERSKINE, R.G., Motivation and personality theories [“Motivation et théories de la personnalité”]. T.A.J., 28, 1998, pp.132-141.

James R. et Barbara A. ALLEN

Domaine : théorie

ALLEN, J.R., et ALLEN, B.A., Narrative theory, redecision therapy and post-modernism [“Théorie de la narration, thérapie redécisionnelle et post-modernisme”], T.A.J., 25, 1995, pp.327-334.

ALLEN, J.R., et ALLEN, B.A., Un nouveau type d’analyse transactionnelle : une version du travail sur le scénario à partir d’une sensibilité constructiviste (orig. T.A.J., 1997). A.A.T., 93, pp.7 18.

ALLEN, J.R., et ALLEN, B.A.,, Psychopathologie et traitement des enfants et des adolescents : une typologie. (orig. T.A.J.., 1997). A.A.T., 94, pp.45-52.

1999-2001

(Pas de Prix)

 

2002

Leonhard SCHLEGEL (Suisse)

Domaine : théorie

SCHLEGEL, L., Qu’est-ce que l’analyse transactionnelle ? (orig. 1997). A.A.T., 85, pp.17-32.

 

2003

Michele NOVELLINO (Italie)

Domaine : théorie

NOVELLINO, M., Communication inconsciente et communication en A.T. (orig. T.A.J., 1990). A.A.T., 74, pp.59-64.

2004

Pearl DREGO (Inde)

DREGO, P., Changing systems through correlations of injunctions inventories with analyses of myths and songs [“Changer les systèmes par les corrélations entre les inventaires d’injonctions et l’analyse des mythes et des chants”]. Dans : Lapworth, P. (éd.), Social systems and T.A. : The Maastricht papers (Actes du 20e Congrès de l’E.A.T.A.), Amersfoort (Pays-Bas), E.A.T.A., 1994.

DREGO, P., Building family unity through permission rituals : Permissions and ego states models [“Construire l’unité familiale par les rituals de permission : les Permissions et les modèles d’états du moi”], Bombay, Alferuby, 1999.

2005

Graham Barnes

BARNES La circularité de la théorie et la psychopathologie avec identification spécifique dans la construction de la schizophrénie, l'alcoolisme et l'homosexualité.   

2006

Theodore B.NOVEY                    

B.NOVEY Mesurer l'efficacité de l'Analyse Transcationnelle: une étude universitaire. TAJ, Vol 32, N° 1, pp 8-24

2007

Héléna HARGADEN et Charlotte SILLS                                      

HARGADEN et SILLS Nouvelle théorie relationnelle de l'Analyse Transactionnelle. Chapitres 4 et 5 dans Haarden et Sills, L'Analyse Transactionnelle, une perspective relationnelle, Hove: Brunner-Routledge 2002.

2008

Gloria NORIEGA GAYOL            

Les mécanismes transgénérationnels des scripts. Travaux cités:"codépendance: un script transgébérationnel" octobre 2004 TAJ et Consttruccion y validacion del instrumento de codependencia (ICOD) para Mujeres Mexicanas 'construction et validation de l'instrument codépendance (ICOD) pour les femmes mexicaines) avril 2002 Revista Salud Mental.  

2009

Dolores MUNARI PODA              

Nouvelles techniques dans le traitement des enfants et la théorie subséquente. Les travaux cités: chaque enfant est un groupe: La Fille des Serpents, Revue d'Analyse Transactionnelle 34 (1), pp52-68, janvier 2004

2010

William F.CORNELL                     

lL'organisation théorique et somatique de l'Etat du Moi Enfant.

Travaux cités: CORNELL, WF (1988) La théorie du Scénario de vie: un examen critique dans une perspactive développementale. TAJ, 18, 270-282.

CORNELL, WF (2003) Les béb"s, les cerveaux et les organismes: fondations somatiques de l'Etat du Moi Enfant.

Dans C.SILLS et H.HARGADEN (dir.), Etats-Ego (concepts clés de l'Analyse Transactionnelle: Les visions contemporraines) pp. 28-54, Londres: Worth Publishing.

CORNELL, WF et LANDAICHE, NM, III. (2006) Impasse et intimité: l'application du concept de Berne du protocole du script. TAJ, 36, 196-213

  

 

Retour au Sommaire

S'Inscrire à ce Stage

Documents officiels (voir section 12)

Attestation pour le cours « 101 » d’introduction à l’analyse transactionnelle (12.4.1)

Approbation officielle en tant qu’Instructeur « 101 » en analyse transactionnelle (12.4.2)

Retour au Sommaire

S'Inscrire à ce Stage

Retourner en haut de la page